Agglo Plaine Commune
 Vous êtes ici :

CHIC

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Le projet

© museo dei bambini

Le Contexte

Introduction

Ce projet ouvre des champs d'actions et de réflexion sur les profonds changements que nous devons opérer sur notre modèle de développement et plus largement sur notre société. Le modèle de développement approché dans le cadre de ce projet s'appuie sur une économie du partage permettant de faire-Cité dans l'espace européen.

Le partenariat de coopération a la volonté par la mise en oeuvre de CHIC, de mener une expérimentation questionnant la place de l'innovation et des citoyens dans l'évolution des secteurs de l'artisanat et des métiers qui travaillent avec lui.

Le projet

Le projet CHIC a pour objet de mettre en perspective le secteur de l'artisanat et des professionnels travaillant avec ces métiers dans une économie du partage.

Ce programme de coopération transnationale vise à ancrer cette économie au niveau local et place l'innovation et les citoyens au coeur de sa démarche.

Pour ce faire, il réunit une communauté de 7 partenaires en France, Italie, Espagne, Belgique, Lettonie. Ensemble, ils vont développer un processus de création/design collaboratif expérimentant de nouvelles formes de coopération, de modalités de production et de partage des communs.

Ce développement valorise les héritages culturels européen, transmet des savoirs et savoir-faire appropriable par tous.

Pour répondre à cet enjeu et créer les conditions de "re-faire Cité", il croise:

Les usagers

Artisans, artistes, créateurs, ingénieurs, designers, famille, étudiants, citoyens, élus, pédagogues, thérapeuthes, ...

Les usages 

Savoir-faire manuels, conception ouvertes (open source) permettant de s'approprier les communs, de les modifier, de les enrichir pour des usages amateurs et professionnels.

Utilisation d'outils en open source permettant un usage non commercialisable des prototypes à des fins éducatives, de loisir, de recherche dans les domaines des arts décoratifs, de la gastronomie, du textile ...

Les technologies numériques 

Utilisation de logiciels libres, conception et utilisation de machines numériques pour se réapproprier les moyens de production, diffusion.

 

De Juillet 2016 à décembre 2017, CHIC a pour ambition de développer un processus de création/design collaboratif.

Pour ce faire, il expérimentera les liens possibles entre production artisanale et technologies numériques, afin de modéliser, produire et diffuser des prototypes à usage gratuit pour tous les usagers.

 

Un thème commun pour un prototype de design collaboratif : le tampon

Pour rendre accessible le projet au plus grand nombre et permettre de valoriser un héritage culturel européen, le partenariat CHIC et sa communauté a choisi de travailler sur un thème commun :

Le tampon ou empreintes

Le tampon est né du besoin de répéter et multiplier des motifs, des dessins, des figures à des fins décoratives (ex. décors sur bois), d'apprentissages (ex.imprimerie), commerciales (ex. marque de fabrique), de diffusion artistique (ex.lithographie).

Remontant loin dans l'histoire de l'humanité, la découverte du tampon pourrait être attribuée aux potiers du néolithique qui décoraient leurs productions d'empreintes à l'aide d'os ou de coquillages. Dès lors, les techniques de l'empreinte en creux ou en relief se développent dans tous les domaines de l'artisanat (textile, accessoires de mode, mobilier, architecture, arts graphiques, arts décoratifs, etc.) puis de l'industrie (décoration intérieur, imprimerie...).

Des cultures populaires aux métiers d'art les plus raffinés, le tampon est à la portée de tous et constitue un marqueur d'époques, de techniques et d'identités locales. Il est toujours utilisé aussi bien dans le cadre des loisirs, par exemple des élèves vont utiliser des tampons encreurs pour décorer leur cahier ou à la maison pour faire des frises décoratives sur les murs que dans le cadre professionnel pour l'impression des tissus « batiks » ou de papiers gaufrés...

Il s'agit de revisiter l'héritage culturel européen avec un sens contemporain à partir de motifs, symboles de l'histoire européenne (ex. motif de dentelle d'Anvers du XIXème siècle en Belgique, dessin de vitrail médiéval de la Basilique de Saint-Denis en France, décor de céramique sigillée antique à Rome, motifs d'architecture de Gaudi à Barcelone, broderies de Lettonie).

L'utilisation des machines numériques (machine à commande numérique/CNC, imprimante 3D) ne remplacera ni l'expérience de l'artisan, ni les savoir-faire manuels portés par les populations.
Elles permettront de prendre en charge plus rapidement des travaux répétitifs et/ou de précision. Elles laissent plus de temps à la création, aux échanges et au développement d'usage possible.

Le tampon devient alors un moyen de réinvestir l'espace européen de nos héritages culturels et d'ouvrir nos imaginaires à de nouvelles formes de récit commun.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

Contacter le Conseil de développement de Plaine commune

21, avenue Jules-Rimet
93218 Saint-Denis Cedex
Tél. 01 55 93 49 38 ou 01 55 93 57 52
Du lundi au vendredi,
de 9h à 12h30 et de 14h à 18h